Flash

 

Les épices Stars

 

Le curcuma[1]

Le curcuma, contient un pigment fortement antioxydant : la curcumine qui est puissamment antibactérienne, antifongique et antivirale, et possède des propriétés anti-inflammatoires, de même qu’un très fort potentiel anticancéreux (cancer du côlon, de la prostate et des poumons). Son efficacité a déjà été prouvée contre les douleurs et les raideurs l'arthrose. De nouvelles études viennent renforcer ces preuves.

Notez que le curcuma nécessite d'être mélangé à une petite quantité de poivre et un peu de graisse (huile d’olive) pour être assimilé par l'organisme. En effet, la pipérine (une molécule contenue dans le poivre) augmente de plus de 1000 fois, l’absorption de la curcumine.

 

 Le poivre noir [2]

Le poivre noir possède des propriétés anti-inflammatoires. Son principal composé actif, phénolique, est la pipérine. La pipérine empêchait l’expression de médiateurs de l’inflammation ; elle pourrait donc être efficace contre les douleurs de l’arthrose.

 

Le gingembre [3]

Le gingembre, contient de puissants antioxydants et possède des propriétés anti-inflammatoires et anti-spasmodiques. Sa substance active : le gingérol.

Le gingembre est utilisé avec succès dans les maladies inflammatoires, comme l’arthrose. Mais il serait aussi intéressant contre les maux de tête.

 

La cannelle [4]

Faisant partie des végétaux les plus riches en antioxydant, la cannelle concentre une grande quantité de polyphénols nommés flavanols (ou catéchines) et de cynnamaldéhyde (environ entre 65 et 70%), deux puissants antioxydants et anti-inflammatoires.

L’aldéhyde cinnamique (ou cinnamaldéhyde), donne l’odeur caractéristique de la cannelle, et l’épicatéchine est un polyphénol présent également dans la fève de cacao. Les travaux publiés récemment montrent que ces deux molécules empêchent le développement des enchevêtrements fibrillaires caractéristiques dans le cerveau de malades d’Alzheimer.

 

 


[2] Ying X, Chen X, Cheng S, Shen Y, Peng L, Xu HZ. Piperine inhibits IL-β induced expression of inflammatory mediators in human osteoarthritis chondrocyte. Int Immunopharmacol. 2013 Oct;17(2):293-9. doi: 10.1016/j.intimp.2013.06.025.

 

[3] Maghbooli M, Golipour F, Moghimi Esfandabadi A, Yousefi M. Comparison between the efficacy of ginger and sumatriptan in the ablative treatment of the common migraine. Phytother Res. 2014 Mar;28(3):412-5. doi: 10.1002/ptr.4996.

 

 

 

Flash 

 

Diète et cancer [1]

D’après, une large étude nord-américaine, un régime végétarien, particulièrement s’il inclut du poisson, réduirait significativement le risque de cancer du côlon et de maladies cardiovasculaires.

 


[1] Source : Orlich MJ, Singh PN, Sabaté J, Fan J, Sveen L, Bennett H, Knutsen SF, Beeson WL, Jaceldo-Siegl K, Butler TL, Herring RP, Fraser GE. Vegetarian Dietary Patterns and the Risk of Colorectal Cancers. JAMA Intern Med. 2015 May;175(5):767-76. doi: 10.1001/jamainternmed.2015.59.