Les glucides à IG bas

Les glucides à index glycémiques bas contre l’inflammation 

L’inflammation est une réponse spontanée de l’organisme, aux agressions (coupure, brûlure, infection) ; elle se traduit par la production de substances appelées médiateurs de l’inflammation (cytokines, prostaglandines) qui vont permettre aux tissus de réparer leur blessure.

En général, l’inflammation est rapidement contrôlée ; mais, elle peut devenir chronique : les radicaux libres deviennent alors trop nombreux et réduisent les défenses antioxydantes de l’organisme ; ce qui fragilise le système immunitaire et favorise le développement des maladies.

Des recherches scientifiques récentes ont montré qu’un excès d’insuline soutenait le processus inflammatoire.

L’insuline est une hormone clé sécrétée par le pancréas ; son rôle est de réguler le flux de glucose sanguin. Elle permet aux sucres de pénétrer les cellules pour être stockés comme carburant énergétique au niveau du foie et des muscles. 

Les aliments raffinés ont un index glycémique élevé : ils provoquent une hausse importante du glucose dans le sang (hyperglycémie), qui conduit à une sécrétion accrue d’insuline suivie par la production de composés pro-inflammatoires.

Par conséquent, privilégier les aliments à faible index glycémique, permet de diminuer les risques de maladies ayant une composante inflammatoire (maladies cardiovasculaires, asthme, maladie d’Alzheimer, cancer, maladies auto-immunes).

Ig

Les aliments à IG bas sont les céréales complètes, pain complet, les légumineuses (lentilles blondes, vertes, brunes ou corail, soja, pois chiches, haricots blancs et rouges, pois cassés, fèves, flageolets), patates douces, légumes verts.

45

Les aliments à IG élevé : pain blanc, riz blanc, farine, semoule, pâtes, viennoiseries, pâtisseries, céréales raffinées et soufflées, pommes de terre (purée, frites, chips), confitures, fruits au sirop, jus de fruits sucrés.

46